Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les conseils d'eonni

Les conseils d'eonni

Bienvenue ! J'ai décidé de faire ce blog pour vous faire part de mon expérience en Corée du Sud et en Chine vous apporter, je l’espère, une aide dans votre expatriation ou tout simplement des informations pour votre séjour. Je me base seulement sur mon expérience et sur l'expérience d'amis.Les choses évoluant rapidement dans ces pays, j'essayerai de mettre à jour régulièrement les nouveautés.J'espère que ce blog vous sera utile.


Le blues du retour

Publié par Eonni sur 7 Juin 2016, 04:26am

Cet article ne sera pas très joyeux mais je considère qu'il fait aussi partie de l'expérience et je vous avoue qu'avant mon départ, je n'étais pas au courant.

 

En effet, on programme son séjour (souvent des mois à l'avance) dans la joie et la bonne humeur, tout excité à l'idée de réaliser pour certain (e) un rêve, on vit une expérience riche en émotions (tous les jours ou presque, on découvre des nouvelles choses que ce soit au niveau des paysages, de la nourriture, on rencontre des personnes d'horizon différent etc.) sans vraiment penser au retour et comment cela va se passer.

 

Néanmoins cela dépend également dans quel cadre vous êtes partie en Corée (échange universitaire, pour aller étudier le coréen etc), dans cet article je vais parler de mon histoire, mon ressentie mais également ce que des personnes qui étaient dans la même situation que moi ont vécu.

 

Pour un petit rappel des faits, je suis partie en Corée pendant un an pour apprendre le coréen à l'université par mes propres moyens à la fin d'un CDD.

 

Bien-sûr au premier abord, on est super heureux (se) de rentrer revoir sa famille, ses amis, remanger français etc mais une fois les premières réjouissances passées un petit malaise s'installe.

 

 

  • Retour au français

Cela peut paraître idiot mais le retour au français ne se fait pas si facilement.

En effet, pendant un an je n'ai parlé qu'anglais (surtout au début) ou coréen. J'avais des amis français certes mais même entre nous soit en parlaient en anglais soit en coréen surtout si nous sortions en groupe.

Et même si nous parlions en français nous ajoutions toujours un ou deux mots coréens dans la phrase.

Les seules discutions purement en français étaient via skype avec la famille ou les amis restaient en France.

 

Du coup, il faut se réhabituer à parler français tout le temps et éviter le « bilingual », le fameux « j'ai le mot en coréen ou en anglais mais plus en français » sous peine de passer pour un (e) snob. Malheureusement cela arrive souvent quand on ne pratique pas une langue même si c'est sa langue maternelle.

 

Le coréen a également beaucoup d'onomatopées (comme en France d'ailleurs), mots que l'on apprend très vite et que l'on utilise souvent (surtout si vous regardez des dramas), en Corée dire « omo » « aiego »... ne pose pas de problème en France par contre on vous regarde de travers.

 

Mes amies japonaises m'ont raconté la même chose lors de leur retour au Japon même si au niveau culturel cela est plus proche que la notre, on leur faisait des remarques sur leur japonais-coréanisé (ce mot n’existe pas mais je trouve que cela reflète bien la situation:-) ).

 

 

  • Décalage avec les français

Plusieurs décalages peuvent apparaître. Déjà on ressent un décalage entre les personnes qui sont déjà parties à l'étranger et ceux qui ont toujours habitées en France, elles ne comprennent pas à quel point la Corée peut nous manquer, on est de retour en France, on devrait être content.

 

Décalage aussi entre les amis qui ont continué leur vie et vous qui devait tout recommencer (même si on a vécu qu'un an à l'étranger on peut ressentir cette situation). Les personnes qui partent pour un échange universitaire doivent moins ressentir cela car la routine des cours et la plupart des amis sont aussi parties à l'étranger.

 

Pour ma part, je suis rentrée sans avoir de projet précis (mise à part chercher un boulot), je me suis donc retrouvée au chômage et mes amis français avaient un boulot, certains avaient même acheté une maison, s'étaient mariés, avaient eu des enfants etc (en un an beaucoup de choses peuvent se passer). J'avais quitté une vie trépidante d'étudiante séoulite pour un dur retour à la réalité.

 

On ressent également un décalage culturel (ciné, TV, musique etc.), bon je l'avoue ce décalage je l'avais déjà avant de partir en Corée car je suis plus dramas que séries TV américaines ou autres et niveaux musiques, j'écoute plus de musiques asiatiques qu'américaines ou françaises.

 

 

  • Retour au calme ( trop calme!!)

La Corée est le pays du pali pali ( 빨리빨리 ) tout , tout de suite (et souvent avec le sourire en plus),les magasins ouverts non stop etc.. . N'habitant pas à Paris, j'ai dû également me réhabituer aux magasins fermant tôt et non ouverts le dimanche.  Fini le Starbucks et les cafés que l'on peut apporter partout (petit à petit cela devient à la mode et même dans ma ville, les cafés à emporter commencent à fleurir !).

Et rebonjour l'administration française et ces lourdeurs !!! (c'est vrai aussi que l’inscription à pôle emploi n'aide pas à aimer l'administration française:-) ).

 

 

 

  • La mode

En Corée, j'avais acheté pas mal de vêtements en me disant que la plupart je ne pourrais pas les remettre à mon retour et j'ai été surprise en rentrant de voir que la mode coréenne étaient petit à petit arrivée en France.

Néanmoins on n'a tout de même le droit à des petites remarques du style : « ah ça, ça vient de Corée cela se voit au niveau style » ou « cette jupe est un peu courte pour la France, tu ne trouves pas ? ». Le pire c'est que je trouvais la mode française moins sympa et plus cher donc je ne voulais pas acheter. D'ailleurs je continue à acheter mes vêtements en ligne dans des magasins asiatiques ou dans des chaînes genre Uniqlo.

 

Certaines de mes amies ont même donné leur vêtements achetés en Corée car immettable en France.

 

J'avoue que certains vêtements sont devenus des tenues pour traîner à la maison ou finis en pyjamas.

 

Un autre inconvénient est le fait que j'avais perdu pas mal de poids durant mon séjour (nourriture épicée qui coupe la faim, peu de chocolat, fromage etc) du coup retour de bâton en rentrant et certains vêtements sont maintenant trop petits :- (

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents