Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les conseils d'eonni

Les conseils d'eonni

Petit blog sans prétention sur la vie pratique en Corée du Sud et en Chine!

Publié le par Eonni
Publié dans : #Livre

Dans cet article, je vais vous présenter deux livres qui se ressemblent beaucoup mais qui également se complètent « Les Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple » écrit par Frédéric Ojardias et « Understanding Everyday Life in Korea » de Young Hoon Kim (김영훈). L’un est en français, l’autre en anglais.

Frédéric Ojardias est un journaliste pour la Radio France Internationale, La Croix et Mediapart.

Tandis que Young Hoon Kim est professeur de département d'études coréennes à la Graduate School of International Studies et directeur de l'Institut de recherche de la culture coréenne à l'Université Ewha Womans.

 
Commençons par le roman de Frédéric Ojardias.

 

« Les Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple » et « Understanding Everyday Life in Korea »
« Les Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple » et « Understanding Everyday Life in Korea »

Ce roman décrit 22 portraits de Sud-Coréens traitant différents sujets de la société coréenne actuelle. Ces portraits sont divisés en cinq chapitres, chaque chapitre présentant quatre portraits :

  • Être coréen, l’identité en mouvement
  • La modernité et le vertige des vies ultras connectées
  • La Corée au prix des Coréens
  • Spiritualités coréennes, le grand brassage religieux
  • Le bouillonnement artistique, support du nouveau « soft power » coréen.

 

Le premier chapitre commence avec un sujet délicat, la mixité culturelle et l’acceptation des naturalisés mais traite également le souhait d’une réunification entre les deux Corées. 

Le deuxième chapitre présente l’essor surprenant de l’économie coréenne surtout dans le domaine des innovations numériques mais également ces dérives comme la dépendance à internet et la solitude. Il présente également la place de la femme coréenne dans l’entreprise.

Le troisième chapitre, le plus éprouvant à lire pour moi car il énumère de nombreux faits tragiques et montre une Corée sous tension.

Le quatrième chapitre explique la place de la spiritualité en Corée du Sud et notamment la complexité de la cohabitation des différentes religions.

Enfin, le cinquième et dernier chapitre traite du divertissement en Corée du Sud. Secteur incontournable de la fameuse Hallyu (한류).

 

Passons à Understanding Everyday Life in Korea
 
« Les Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple » et « Understanding Everyday Life in Korea »
« Les Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple » et « Understanding Everyday Life in Korea »

Ce livre tente d'expliquer la culture coréenne en répondant à 80 questions.
L’auteur donne une explication anthropologique et historique à ces questions.

Il est composé de onze chapitres allant des manières de se saluer, les relations sociales,les Coréens, les études et le travail, les transports, le divertissement, les boissons et la nourriture coréenne, les rituels, les croyances et les valeurs, aux traditions et coutumes et enfin l’identité coréenne.



Beaucoup de questions sont vraiment pertinentes et les réponses claires et bien détaillées.

C’est un livre que l’on lit petit à petit pour mieux l’appréhender et réfléchir sur la  réponse apportée à chaque question.

 

Voici quelques exemples de questions:

  • Qu’est-ce que le sogeating (소개팅) ?
  • Pourquoi les Coréennes se préoccupent tellement de leur apparence ?
  • Pourquoi les coréens se disputent l’addition ?
  • Pourquoi les coréens ne s'excusent pas qu’ils se cognent dans la rue ?
  • Pourquoi les chauffeurs de bus sont si agressifs ?
  • Pourquoi les coréens sont si obsédés par la réussite scolaire ?
  • Pourquoi les cérémonies de mariage sont si courtes ?
  • Pourquoi les baquettes et les cuillères sont en métal ?
  • Pourquoi les femmes ne prennent pas le nom de leur époux une fois mariées ?
  • Mais aussi des questions sur les fêtes (Soellal (설날), Chuseok (), la fête des un an…) etc.

 

 

Conclusion

Ces deux livres permettent de mieux comprendre les Sud-Coréens en expliquant une part de leur culture non étudiée dans les livres pour apprendre le coréen ou en cours. Ils sont des clés indispensables pour décoder la société coréenne et comprendre certaines comportements qui peuvent nous paraitre obscures pour nous.

 

J’ai une petite préférence pour « Understanding Everyday Life in Korea » que je trouve plus complet avec des questions traitées intelligemment. J’ai appris beaucoup de choses grâce à ce livre, il a répondu à certaines de mes interrogations et m’a fait découvrir d’autres points de la culture coréenne.

 

 

Informations pratiques

Titre : Sud-Coréens, lignes de vie d’un peuple

Auteur : Frédéric Ojardias

Edition : Ateliers Henry Dougier.

Date de publication : 2017

Nombre de pages: 144

 

Titre: Understanding Everyday Life in Korea

Auteur:Young Hoon Kim

Edition:지문당

Date de publication : 2015

Nombre de pages : 186

Voir les commentaires

Publié le par Eonni
Publié dans : #Tourisme, #Beauté
Escapade à Paris

Lors d’une petite escapade à Paris, j’ai pu découvrir de nouveaux endroits mais également pu profiter de mes endroits préférés pour manger coréen et profiter de la culture coréenne.

 

Voici mes endroits préférés à Paris.

Librairie du Phénix

 

Cette librairie est pour les amoureux de l’Asie, vous trouverez des livres en chinois, en japonais, en coréen etc. Vous trouverez aussi des livres en français d’auteurs chinois, japonais et coréens.

La partie Corée, se trouve au 1er étage. Niveau choix, vous ne serez pas déçus, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux et concernant les prix, ils ne sont pas excessifs.  J’en ai acheté plusieurs pour compléter ceux achetés en Corée.

Site : librairielephenix

Horaires : de 10 heures à 19 heures du lundi au samedi.

Comment y aller : 72 boulevard de Sébastopol. Métro Réaumur-Sébastopol, lignes 3 et 4.
 

 

 
Escapade à ParisEscapade à Paris
Miin

 

Boutiques de créateurs coréens où vous trouverez aussi bien des vêtements, de l’artisanat mais également de la papeterie (trop mignonne) et un bar à masques et ainsi que des cosmétiques. Le bar à masques est vraiment top et même si le stand de cosmétiques est petit, il comporte l’essentiel. Ils ont également un site internet proposant beaucoup plus de choix.

Les vêtements sont beaux et  la partie artisanat propose de très belles pièces.

Site :miin

Horaires : de 11 heures à 20 heures du mardi au samedi.

Comment y aller : 7 Rue Saint-Martin. Métro Châtelet lignes 4, 7, 11, et 14.

 

 

 
Escapade à ParisEscapade à Paris
Escapade à ParisEscapade à Paris
Dochilak

 

Mon restaurant préféré à Paris. Il est bon et pas très cher. Idéal lors d’une virée shopping à Paris. En effet, pour 13€, vous avez le choix entre une entrée et un plat (bibimpap, ragout, bulgogi etc) ou un plat et un dessert.

Le cadre est sympa même si l’espace est petit et donc les tables sont assez proches les unes des autres.

Il y en a trois sur Paris mais je vais seulement à celui qui se trouve dans le quartier opéra.

Site : dochilak

Horaires : tous les jours de 12 à 22 heures.

Comment y aller : 22 Rue Saint-Augustin. Métro Opéra lignes 3, 7, 8 / Quatre Septembre ligne 3 Pyramides (lignes 9, 14).

 

 

 
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Plus 82

 

Amoureux des desserts coréens et notamment des patbisung, c’est endroit est pour vous !

Quand j’ai entendu parler de ce salon de thé, j’ai foncé! J’ai bien aimé le côté sobre de la décoration et le patbisung était vraiment bon. Cela m’avait manqué ! Il y en a pour tous les goûts : normal, thé vert, fraise, café etc.

Ils proposent également des boissons.

Site : plus 82

Horaires : de 09 heures à 19 heures du lundi au samedi.

Comment y aller : 11 bis rue Vauquelin. Métro Censier –Daubenton, ligne 7.

 

 

 
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Kmart et Ace Mart

 

Même si dans ma ville, il existe des magasins asiatiques vendant des produits coréens, nous n’avons pas beaucoup de choix. En conséquence, lors de mes passages à Paris, une virée shopping dans ces magasins s’impose. Quel plaisir d’acheter des produits que j’achetais là-bas ou de découvrir de nouveaux produits !

Comment y aller :

Épicerie coréenne "Ace Mart"

63 Rue Sainte-Anne.

Horaires : tous les jours de 10 à 21 heures.

 

K-Mart Paris Opéra

Deux supermarchés, bientôt trois.

Site : k-mart

4-8 Rue Sainte-Anne.

Horaires : tous les jours de 10 à 21 heures.

Station Pyramides lignes 7-14.

 

Le K-Mart est un peu plus grand mais l’Ace Mart propose des produits complémentaires. Vous pouvez sans problème faire les deux ! Ils proposent un choix important de produits coréens mais également japonais et ils ne sont pas excessifs. Ce que j’aime bien c’est qu’ils vendent également des produits tendances actuellement en Corée.

Je ne vous raconte pas l’état des mes sacs après un séjour à Paris !

Et pour finir :

Aki 

 

Je sais que c’est une chaine japonaise mais je raffole de leurs pâtisseries au matcha et yuzu. Un petit-déjeuner ou un goûter là-bas, le paradis !

 

Comment y aller :

Aki

11bis Rue Sainte-Anne.

Horaires : de 11h30 à 22h45 du lundi au samedi.

 

Aki Café

 

75 Rue Sainte-Anne.

Horaires : de 8h30 à 20h du lundi au samedi.

 


 

Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris
Escapade à Paris

Et vous, avez-vous des lieux à me conseiller pour une future escapade parisienne ?

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog